Dcinex : une intégration en marche

26 Novembre 2014

YMAGIS (ISIN : FR0011471291, mnémo : MAGIS), le spécialiste des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, annonce le début de mise en œuvre de son plan d’intégration, qui fait suite à son rapprochement avec dcinex.

Dès son annonce, ce rapprochement s’était traduit par des premières actions destinées à générer des synergies avec notamment l’optimisation des politiques d’achat et de la logistique des deux groupes ainsi que des dépenses courantes (assurances, télécommunications, etc.).

De nombreuses autres synergies ont depuis été identifiées par les équipes d’YMAGIS et de dcinex en charge de l’intégration.

En Allemagne, pays dans lequel Ymagis et dcinex avaient séparément développé des activités d’une taille significative à la fois dans les services dédiés aux exploitants de salles de cinéma et dans ceux dédiés aux distributeurs et producteurs de contenus, des mesures de rationalisation ont d’ores et déjà mises en œuvre :

  • Concernant les services aux distributeurs et producteurs de contenus (post-production, duplication/ acheminement de copies numériques), YMAGIS a pris la décision d’optimiser les capacités de production de ses laboratoires numériques, basés jusqu’à présent à Berlin et Tübingen, en concentrant l’ensemble de ses activités à compter de janvier 2015 dans le seul laboratoire de Berlin.
  • Les services aux exploitants de salles de cinéma, basés à Ratingen pour YMAGIS et à Düsseldorf pour dcinex, seront quant à eux dorénavant regroupés et effectués depuis Düsseldorf.

Par ailleurs, dans le cadre de ses activités de duplication et d’acheminement des copies numériques, YMAGIS a également décidé de fusionner les différentes plateformes logistiques développées séparément par YMAGIS ou par les différentes entités acquises depuis un an : DirectCinema (dcinex), Ymaship (Ymagis), et Moebius (SmartJog).

Enfin, les systèmes d’information basés sur la solution SAP et mis en place par dcinex pour les activités de services aux exploitants de salles de cinéma vont être progressivement généralisés à l’ensemble du Groupe.

Toutes ces optimisations, pour beaucoup dès à présent effectives, permettront de générer des économies dès 2015.